L’initiative du Nouveau-Brunswick en faveur des personnes atteintes de troubles neurocognitifs

Approches en faveur des personnes atteintes d’un trouble neurocognitif pour aider les collectivités du Nouveau-Brunswick à mieux soutenir ces personnes.

À qui pourrait profiter cette lecture ?

  • Les collectivités qui souhaitent acquérir des connaissances et comprendre les approches en faveur des personnes atteintes d’un trouble neurocognitif pour devenir plus inclusives envers ces personnes.
  • Les personnes, les collectivités et les organismes intéressés à utiliser les leçons apprises et les ressources recommandées pour appuyer la mise en œuvre d’initiatives en faveur des personnes atteintes d’un trouble neurocognitif dans leur collectivité locale.

Consultez la section Avant de commencer pour connaître les connaissances fondamentales qui seront utiles à toute initiative communautaire sur la démence.

Information clé

À qui ce projet est-il destiné? Les collectivités du Nouveau-Brunswick qui souhaitent devenir plus inclusives à l’égard des personnes atteintes d’un trouble neurocognitif.

Chef de projet: Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick

Partenaires du projet: Société Alzheimer du Nouveau-Brunswick, Association de sécurité des soins continus du Nouveau-Brunswick, Secrétariat des aînés et du vieillissement en santé, Dre Michelle Lafrance

L'état du projet: complet

Entrer en contact:

Samantha Hachey, Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick

Histoire du projet

Histoire:

Dirigé par l’Association des foyers de soins du Nouveau-Brunswick, ce projet a aidé les collectivités du Nouveau-Brunswick à être plus inclusives envers les personnes atteintes d’un trouble neurocognitif grâce à la présentation et à la mise en œuvre d’approches en faveur de ces personnes. La formation sur l’approche persuasive douce a été utilisée pour réduire la stigmatisation et outiller les proches aidants et les membres des collectivités avec une connaissance et une compréhension accrues des troubles neurocognitifs et des stratégies visant à soutenir les personnes atteintes d’un trouble neurocognitif. Des séances de formation ont été organisées virtuellement pour assurer une plus grande accessibilité et une plus grande participation pendant la pandémie de COVID-19. Un sondage communautaire en ligne et des entrevues avec des proches aidants ont été utilisés pour mieux comprendre les expériences et les besoins des proches aidants des personnes atteintes d’un trouble neurocognitif. Le sondage a éclairé les conversations et la planification des approches que les collectivités peuvent mettre en œuvre pour être plus inclusives envers les personnes atteintes d’un trouble neurocognitif. Les entrevues ont servi à comprendre les expériences et les défis des proches aidants qui soutiennent ces personnes et à recueillir des renseignements utiles sur la façon dont leur participation au projet a influé sur leur expérience à titre de proche aidant.

Objectifs:

Cet initiative a permis d’améliorer l’inclusion des personnes atteintes d’un trouble neurocognitif et des proches aidants par les moyens suivants :

  • De l’éducation, de la formation et des outils qui promeuvent les approches en faveur des personnes atteintes d’un trouble neurocognitif
  • Une sensibilisation accrue à l’égard des besoins et des expériences des personnes atteintes d’un trouble neurocognitif et des proches aidants et une meilleure compréhension de ceux-ci

 

Jalons et réalisations:

  • Élaboration d’une trousse d’outils communautaires pour aider les collectivités à être plus favorables aux personnes atteintes d’un trouble neurocognitif
  • Élaboration d’un guide de conversation communautaire
  • Prestation de formation et d’éducation sur l’approche persuasive douce
  • Prestation de cours de tai-chi aux proches aidants et aux personnes atteintes d’un trouble neurocognitif dans les collectivités ciblées

Impact

Résultats du projet:

Les participants aux cours de tai-chi ont déclaré :

  • d’avoir aimé les cours et avoir été capables de suivre les mouvements (100 %)
  • d’avoir intégré le tai-chi dans leur quotidien (87,7 %)

Les participants qui ont suivi la formation sur l’approche persuasive douce ont déclaré :

  • d’avoir amélioré leurs connaissances et/ou leurs compétences après avoir suivi la formation sur l’approche persuasive douce

Connaissances

Leçons apprises:

  • L’établissement de partenariats communautaires fiables est essentiel pour les initiatives en faveur des personnes atteintes d’un trouble neurocognitif, ce qui peut prendre du temps. Avant de mettre en œuvre une intiative, évaluer l’état de préparation de la collectivité pour s’assurer qu’elle est en mesure de soutenir ce travail, ce qui permet d’orienter les efforts et les ressources là où ils auront le plus d’impact.
  • Il est crucial d’impliquer les personnes atteintes d’un trouble neurocognitif dans l’équipe de projet. Leurs idées et leurs connaissances aident à façonner l’initiative pour qu’elle soit plus percutante et pertinente pour le public cible.
  • Lors de la participation des proches aidants, il peut être utile de proposer des choix comme des sondages en ligne et des séances d’éducation virtuelles, car ils ont une certaine flexibilité et réduisent la nécessité de se déplacer.
  • Les médias sociaux sont un outil utile pour mobiliser les membres de la collectivité, sensibiliser la population, partager des renseignements sur l’initiative et offrir des cours ou des programmes d’intérêt afin de générer du soutien pour l’initiative. Les médias sociaux et le courrier électronique peuvent être utilisés pour la communication continue et les rappels afin d’appuyer la participation; les incitatifs et les rappels personnalisés sont également des stratégies efficaces.

Le présent projet a été produit grâce à la contribution financière de l’Agence de la santé publique du Canada. Les opinions exprimées ne représentent pas nécessairement celles de l’Agence de la santé publique du Canada.

Retour en haut