Ensemble pour le plaisir!

Programme offert par des animateurs formés pour enseigner aux proches aidants des personnes atteintes de troubles neurocognitifs à créer des moments partagés significatifs et agréables en utilisant des activités récréatives simples.

Qui pourrait bénéficier de la lecture de cette stratégie?

  • Les personnes atteintes de troubles neurocognitifs et les partenaires de soins qui souhaitent participer au programme Ensemble pour le plaisir! sur un site établi.
  • Les fournisseurs de services et les organismes communautaires qui aimeraient recevoir une formation pour offrir Ensemble pour le plaisir! dans leur collectivité locale.
  • Les personnes et les organisations intéressées à utiliser les leçons apprises et les ressources recommandées pour créer ou modifier un programme similaire.

Consultez la section Avant de commencer pour connaître les connaissances fondamentales qui seront utiles à toute initiative communautaire sur la démence.

Informations clés

Pour qui ce projet a-t-il été conçu? Les personnes atteintes d’un trouble neurocognitif et leurs proches aidants

Organisation responsable: la Société Alzheimer Granby et région

Partenaires du projet: Université du Québec à Trois-Rivières, l’Université Dalhousie, Fédération Québécoise du Loisir en Institution (FQLI), Fédération Québécoise des Centres Communautaires de loisir (FQCCL)

L'état du projet: complet

Contacter l'équipe:

Les organismes communautaires intéressés par ce programme sont priés de communiquer avec Hélène Carbonneau, PhD, Université du Québec à Trois-Rivières.

Historique du projet

Contexte:

Ensemble pour le plaisir! se concentre sur le développement d’expériences de loisirs significatives entre les proches aidants et les personnes atteintes de troubles neurocognitifs en créant des moments agréables de connexion. Développé à l’origine par des chercheurs de l’Université du Québec à Trois-Rivières, le programme a été offert par la Société Alzheimer de Granby et de la région pendant plusieurs années avant le lancement de ce projet, qui a adapté le programme à neuf contextes communautaires différents. Une adaptation virtuelle du programme a également été développée en réponse à la pandémie de Covid-19.
Dirigés par des facilitateurs formés, des dyades de personnes atteintes de troubles neurocognitifs et proches aidants participent à ce programme d’une demi-journée une fois par semaine où ils apprennent et pratiquent des activités récréatives simples qui peuvent être répétées à la maison. L’objectif des activités est de créer des expériences agréables, plutôt que d’atteindre un résultat particulier ou de terminer une activité d’une manière spécifique. Après l’activité partagée, les partenaires de soins participent à un groupe de soutien où ils partagent leurs impressions de l’activité et acquièrent des compétences pour reproduire des activités similaires à la maison. Pendant ce temps, les participants atteints de troubles neurocognitifs s’engagent dans une activité de groupe ensemble.

Objectifs:

Le programme Ensemble pour le plaisir! améliore le bien-être des personnes atteintes de troubles neurocognitifs et de leurs proches aidants en :

  • Accroître les connaissances et les compétences des proches aidants afin d’utiliser des activités récréatives simples pour créer des moments agréables de connexion
  • Favoriser une approche axée sur les forces des compétences et des capacités des personnes atteintes de troubles neurocognitifs
  • Promouvoir l’inclusion sociale et les interactions sociales significatives entre les participants
  • Créer des occasions partagées de réussite et de plaisir pour les partenaires de soins et les personnes atteintes de troubles neurocognitifs

Événements marquants et réalisations notables:

  • Création d’une formation complète, y compris des cahiers d’activités, des guides pour les participants et les animateurs (guide de l’animateur disponible à la fin de la formation)
  • Création d’outils et de documents pour soutenir les collectivités dans leur promotion, leur recrutement et la prestation du programme
  • Mise en œuvre réussie du programme dans 7 centres communautaires ruraux et urbains au Québec et en Nouvelle-Écosse
  • Mise en œuvre réussie du programme (en anglais) dans 2 centres communautaires au Québec et 1 à Halifax, en Nouvelle-Écosse

Impact

Résultats du projet:

90 % des proches aidants qui ont participé ont signalé des résultats positifs de ce programme.

Les personnes atteintes de troubles neurocognitifs ont déclaré:

  • Amélioration du bien-être

Les proches aidants ont déclaré :

  • Connaissances ou compétences accrues
  • Amélioration du bien-être
  • Amélioration des comportements liés à la santé
  • Amélioration de l’inclusion sociale

Expériences:

« Ce que j’ai retiré là-bas là, c’est juste du positif ! C’est pas compliqué. Personnellement là, même pour maman là, c’est juste du positif parce que ça y fait du bien au coco. Pis ça fait du bien à mon coco aussi (rires). » – Proche aidant

« Je vous assure que mon… [proche aidé]… c’est très… Ils attendent le vendredi pour venir. Ça lui apporte beaucoup de bonheur. Beaucoup, beaucoup,
beaucoup de bonheur. Il veut pas que ça finisse. » – Proche aidant

« C’est important ça pour moi de pas cacher… Tsé parce qu’on n’a comme à vouloir se montrer beaucoup plus fort qu’on est ou avoir une image. On veut donner une image d’une personne parfaite par rapport à l’aidé et puis les animatrices ont été vraiment très psychologues à ce niveau-là. Je les remercie énormément de les avoir mis très à l’aise et c’est ce qui fait qu’aujourd’hui, je vis un grand bonheur avec « Ensemble pour le plaisir ». »
– Proche aidant

Connaissances

Leçons apprises:

  • Ce programme utilisait un modèle de formation des formateurs, où les animateurs recevaient une formation (en personne ou par Zoom) pour offrir le programme dans leurs communautés respectives. La formation en personne s’est avérée la plus efficace.
  • Lorsqu’elle a utilisé Zoom pour offrir le programme aux dyades, l’équipe du projet a offert de la formation et du soutien supplémentaire pour aider les participants à apprendre à utiliser la plateforme, ce qui aurait autrement pu constituer un obstacle à leur participation.
  • Dans les petites collectivités où les participants du groupe pourraient se connaître,les participants peuvent avoir des préoccupations liées à la confidentialité et à la divulgation d’un diagnostic de troubles neurocognitifs.
  • L’hébergement du programme dans un centre communautaire local est recommandé, car les participants ont ressenti un sentiment d’appartenance et de communauté.

Le présent projet a été produit grâce à la contribution financière de l’Agence de la santé publique du Canada. Les opinions exprimées ne représentent pas nécessairement celles de l’Agence de la santé publique du Canada.

Retour en haut