Elderly man wearing a hat

WATERLOO, ON (22 janvier 2021) – Près d’un demi-million de Canadiens vivent avec la démence actuellement, et ce nombre croîtra avec le vieillissement de la population. Une subvention fédérale de 2 millions $ a été accordée au Schlegel-UW Research Institute for Aging (RIA) pour diriger deux projets nationaux qui feront progresser la recherche et favoriseront l’innovation afin d’améliorer la qualité de vie des personnes vivant avec la démence ainsi que des partenaires de soin. 

Le projet Dementia Knowledge Hub facilitera la collaboration et optimisera l’impact des projets communautaires partout au Canada qui sont financés par l’Investissement en matière de démence dans les communautés (IDC). Le projet Dementia Surveillance System visera à renforcer le système national de données sur la démence pour approfondir notre compréhension de la démence et de sa progression. Les deux projets sont financés par l’Agence de la santé publique du Canada

“Le RIA a l’immense privilège de recevoir cet appui financier et de jouer un rôle de leader dans ces projets nationaux sur la démence”, a dit Josie d’Avernas, la directrice générale du RIA. “Ces projets nous permettront de comprendre la démence dans ce pays comme jamais auparavant, et de provoquer des changements au niveau de la pratique et de la politique afin de soutenir tous les Canadiens pour qu’ils puissent bien vivre avec la démence.”

Le Dementia Knowledge Hub soutiendra des projets communautaires afin de renforcer les capacités dans plusieurs domaines, tels que les recherches en matière d’intervention, l’évaluation et la participation des personnes vivant avec la démence. Une composante essentielle sera le développement d’une communauté de pratique pour permettre aux projets partout au pays de partager des informations et de collaborer. Le Hub partagera les leçons apprises et les pratiques exemplaires afin d’éclairer les politiques et pratiques relatives à la démence au Canada.

Dans l’objectif de faire avancer ce travail, l’équipe du RIA travaille en étroite collaboration avec la professeure Carrie McAiney, la Chaire de recherche Schlegel en démence au RIA et à l’Université de Waterloo, et la professeure Laura Middleton, chercheure scientifique au RIA et professeure agrégée à l’Université de Waterloo. L’équipe collaborera avec des experts, y compris des personnes qui vivent avec la démence et des partenaires de soin de partout au Canada. 

Middleton travaillera également avec la Chaire de recherche Schlegel en nutrition et en vieillissement, la professeure Heather Keller, sur un projet supplémentaire financé par l’Agence de la santé publique du Canada. Ce projet visera à renforcer les capacités des défenseurs du mieux-être afin de soutenir les personnes vivant avec la démence et les partenaires de soin.

Le projet Dementia Surveillance System adoptera une approche holistique pour élargir le suivi des données afin d’inclure une liste exhaustive de facteurs, tels que le mode de vie, le revenu, la situation géographique, et autres conditions de santé. Les informations recueillies amélioreront notre compréhension de l’éventail des expériences que les gens ont vécues par rapport au développement et à la progression de la démence. Pour la toute première fois, il existera un aperçu détaillé de la démence au Canada. 

L’équipe de recherche du système de surveillance est menée par McAiney et le Dr George Heckman, le Chaire de recherche Schlegel en médecine gériatrique au RIA et à l’Université de Waterloo. Heckman et McAiney travailleront avec des chercheurs dans le domaine de la démence venant de 8 provinces ainsi qu’un Groupe consultatif qui comprend des personnes vivant avec la démence et des proches aidants. 

Les voix de ceux ayant une expérience vécue feront partie intégrante de ces deux projets.

“Si nous voulons que ce travail soit significatif pour les personnes qui vivent avec la démence, il faut que nous intégrions leurs voix dans tout ce que nous faisons”, a dit McAiney.

“Nous bénéficierons en tant que pays de l’inclusion des perspectives inestimables des personnes ayant une expérience vécue dans l’élaboration des politiques et des pratiques. En effectuant le travail de cette façon, nous optimiserons la pertinence et l’impact de nos efforts et de nos investissements.”  Pour en savoir plus sur ce travail, veuillez consulter www.the-ria.ca.